Les Beaux Orages – Le début

Tout a commencé il y a 2 ans et demi. Un temps long, un peu en dehors des normes. Un temps nécessaire, rendu possible grâce à de nombreuses personnes, grâce à de nombreux lieux qui nous ont fait confiance. Un temps jalonné de rencontres, de travail, d’anecdotes, de vie en groupe, d’enjeux à embrasser et résoudre.

Et puis, bien qu’on le sache, la gestation arrive à terme, presque à pas feutrés.

Le public entre et investit l’espace qui nous est dédié, la verrière des Subsistances. Il pleut, il fait froid, tout le monde se munit de couvertures, tout est en place, et on y est. Deux ans et demi après.

La musique de Pierre (Jodlowski) commence, l’orage éclate, le premier qui nous était promis et avec lui, le début d’un deuxième cycle.

 

Une journée au Polaris

es11L’équipe des Beaux Orages a passé la journée du 20 avril au Polaris à Corbas. C’est la maison du Collectif pour trois ans et lors de ces portes ouvertes, les jongleurs ont investi les lieux, tous les lieux, hall, rez-de-chaussée, étage et bien sûr plateau. Le temps d’impromptus puis de présenter deux séquences de la création à venir.

es06

es03 Merci à Dominique Valentin pour les photos.es02

Dernier mois de résidence après ‘Les Tours de Piste’ de la Grainerie

LBO-Grainerie1Nous avons profité les 27 et 28 février des premiers ‘Tours de Piste’ de la Grainerie pour présenter au public deux filages complets des ‘Beaux Orages (qui nous étaient promis)’ sur plateau, avec la création musicale de Pierre Jodlowski, la scénographie et la création lumières de Christophe Bergon.

LBO-Grainerie3 Même si la pièce doit encore bénéficier d’un mois de résidence, c’était l’occasion, tout à fait nécessaire, d’avoir de premiers retours, qui furent très constructifs et ainsi de cibler le travail à mener en vue de la création qui aura lieu fin mars.

Nous sommes maintenant en LBO-Grainerie2résidence à Circa à Auch du 01 au 14 mars avant de poser les valises aux Subsistances et ce, jusqu’à la création.

Crédit photos : Aude Poirot